Nubra Valley & Pangong Lake

Please go directly below the pictures for the English version

Après le Tso Moriri, on est partis vers la Nubra valley et ses dunes de sables, avant de rejoindre le lac Pangong.

La route était épique, avec une tempête de neige sur le col de Khardung La, et des embouteillages qui nous ont bloqués à 5600m d’altitude pendant plus d’une heure.

Après une longue descente, nous nous sommes tout d’abord arrêtés au monastère bouddhiste de Diskit, où un immense Bouddha assis a été construit en plein milieu de la vallée ! Autant le monastère est joli, autant il faut reconnaître que le Bouddha n’est pas très esthétique ; mais il est assez impressionnant et il a une vue magnifique sur toute la vallée et les montagnes aux alentours ! Puis, quelques kilomètres plus loin, on s’est retrouvés avec des dromadaires en pleine montagne au milieu de dunes de sable ; c’était inattendu et on sait pas bien comment ils sont arrivés jusqu’ici. On se croirait néanmoins dans un véritable désert, et les promeneurs se pressent pour monter sur les dromadaires pour une balade. Ça nous a donné l’impression d’être dans un piège à touristes, et si on ne doit retenir qu’une chose de cette vallée, c’est la cohabitation de ces dunes de sable avec les sommets neigeux, qui était plutôt très jolie à voir.

Le soir, nous avons dormi dans une homestay étonnamment confortable et où le repas traditionnel indien nous a régalé ! Notre hôte avait compris la passion de Lolo pour les papadums et lui en a resservi quelques uns ! Pendant ce voyage, nous étions accompagnés de TJ, étudiant sud coréen en médecine, qui était en vacances dans le coin. Durant ce succulent repas, nous en avons profité pour discuter avec lui de son pays et des problèmes avec la Corée du Nord. Cela ne nous a pas coupé l’appétit, mais certaines histoires faisaient froid dans le dos !

On a ensuite filé vers le lac Pangong qui nous réservait une mine de merveilles à 4250 m d’altitude. Toujours entouré de montagnes encore couvertes de neige, les eaux de 130 km de long étaient cette fois ci turquoise sous le soleil. Les couleurs du lac pourraient rivaliser avec n’importe quelle plage paradisiaque, mais soyons honnête, sans combinaison, on n’y met pas les pieds ! (Les indiens nous expliquerons avec le sourire au coin des lèvres que seuls les israéliens, qu’ils prennent pour des touristes un peu foufous, osent la baignade!). On a passé quelques heures à se balader sur un côté du lac coté indien bien sûr, car une grande majorité du lac se trouve en Chine. La encore, nous avons été émerveillés par la beauté des paysages. Malgré un trajet long et inconfortable, cela vaut largement le coup de venir observer ces splendeurs !

Trêve de plaisanterie, il est déjà temps pour nous de revenir sur Leh, puis de nous envoler vers le Cambodge !

More pictures on our Facebook page.

IMG_5202
Pangong lake, such a beatiful place!
DSC08904
Snowy mountains around!
IMG_5238
Admiring the view
IMG_5279
Great landscape!

English version :

After the Tso Moriri lake, we headed towards the Nubra Valley and its sand dunes, before reaching Pangong Lake.

The road was epic, with a snow storm on the Khardung La pass, and traffic jams that blocked us at 5600 m for more than an hour. We didn’t even know there were roads so high in altitude!

After a rather long journey, we stopped first at the Buddhist monastery of Diskit, where a huge seated Buddha was built right in the middle of the valley! If the monastery is quite pretty, we must say that the Buddha is not very aesthetic; but it is very impressive and it has a magnificent view of the whole valley and the surrounding mountains!

Then, a few kilometers further, we found ourselves with camels in the middle of sand dunes surrounded by mountains. It was unexpected and we don’t know how they got there. It suddenly looks like we’re in a real desert, and the people get in line to get on the dromedaries for a ride. It gave us the impression of being in a tourist trap, but if we have to remember one thing from this valley, it will be the mix of the sand dunes with snowy peaks, which was very pretty to see .

In the evening, we slept in a surprisingly comfortable home stay, where we had a delicious traditional meal! Our host quickly understood the passion of Lolo for papadums and he gave him loads! During this trip, we were accompanied by TJ, a South Korean med student, who was on holidays in Ladakh. During this delicious meal, we talked a lot about his country and the problems with North Korea. We didn’t lose our appetite, but some stories were super frightening 😦

Then we headed towards Pangong Lake which is a wealth of wonders at 4250 m altitude. Surrounded by snowy mountains, the waters of 130 km long are turquoise under the sun. The colors of the lake compete with any beach paradise, but let’s be honest, without any wetsuit, it’s way too cold for a dip! (The Indians explained us with a large smile that only young Israelis, that they often consider as crazy guys, dare to swim!). We spent a few hours walking on one side of the lake, Indian side of course, as a large majority of the lake lies in China. Again, we were amazed by the beauty of the scenery, which was so much worth it despite the long and uncomfortable journey!

But now, it’s already time for us to come back to Leh, and then fly to Cambodia!

One thought on “Nubra Valley & Pangong Lake

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s