Jaipur, Samode, Ambert fort

Please go directly below the pictures for the English version

Pour compléter le triangle d’or (New Delhi – Agra – Jaipur), nous avons pris la direction de Jaipur, porte d’entrée du Rajasthan. Nous avons bien cru ne pas monter dans le train à temps car un des nombreux singes qui pullulent dans la gare d’Agra s’était réfugié dans la pénombre des escaliers qui mènent à la plateforme. Ses cris en on fait rebrousser chemin plus d’un, nous les premiers!

Le bon repas servi dans le train nous a aidé à nous remettre de nos émotions, et n’a presque pas été gâché par le concert de flatulences et rots de nos voisins !

Nous avons posé nos sacs au Pearl Palace Hôtel, qui même s’il n’avait rien d’un palace était bien supérieur à tous les hôtels où nous avons séjourné jusqu’ici ! Même pas besoin de sortir le sac à viande, et nous en avons même profité pour faire une lessive.

Dans cette ville aux murs roses (couleur choisie par le Maharaja pour souhaiter la bienvenue), nous avons visité le Hawa Mahal (palais des vents), nous sommes baladés dans les bazaars alentours, et fait un saut au Gem Palace, véritable trésor de bijouterie. Puis nous nous sommes octroyé une petite pause ciné dans le Raj Mandir cinéma, ce qui fut une sacré expérience. Les deux fils d’un joaillier de Jaipur, fans de cinéma, n’avaient pas lésiné sur la déco, le tout formant un ensemble très rococo. De l’hymne national aux grandes exclamations du public sur fond de film indien non sous-titré, nous avons passé un excellent moment !

On vous laisse admirer l’hymne national en cliquant sur ce lien qui vous mènera vers la vidéo sur notre page Facebook 80locomotion.

Le lendemain, nous avons pris la route de Samode pour la visite de son Palace. Celui-ci en est vraiment un ; d’inspiration Rajpoute et Moghole, il nous a bluffé par la finesse des peintures, le travail de l’émail et les jeux de miroirs.

Vu le peu de visiteurs, il doit être boudé des circuits touristiques, et finalement pour notre plus grand bonheur car nous avions l’endroit pour nous. Après ce moment enchanté, nous avons visité le Amber fort, plus martial dans sa décoration. On a toutefois retrouvé le joli travail des miroirs dans le hall d’audiences publiques (Diwan-I-am). Les singes font aussi partie du spectacle, ils sautent de remparts en échafaudages, et se font la course quand ils ne se cherchent pas les puces.

En rentrant sur Jaipur, courte halte pour contempler le Jal Mahal, un palais sur l’eau, ouvert pour des mariages mais fermé au public.

Jaipur étant réputé pour ses textiles et tissages, nous avons fini cette journée par un arrêt chez un imprimeur et vendeur de tissus. Des mélanges soie et coton, des pashminas (les poils de la barbiche ou du ventre de la bête, extrêmement doux!), des kurta (tuniques), pantalons de toutes les coupes (patiala, chudi dar, salwar, ali baba), le magasin déborde de choix et on pourrait facilement y passer plusieurs heures, avec le petit thé offert par la maison. La technique de l’impression sur tissu avec des blocs de bois gravés nous a été expliquée en images, et nous avons finalement craqué pour une nappe ! Les pigments sont tous issus de produits naturels (on n’a pas tout retenu, mais le vert provient des olives et épinards).

hawa-mahal

Hawa Mahal (palais des vents) – Jaipur

raj-mandir-cinema

Raj Madir Cinema screening room – Jaipur

samode-palace

Samode palace – Samode

samode

Samode palace – Samode

samode-village

Playing cards at Samode village

Plus de photos sur notre page Facebook: pour plus de photos sur Jaipur cliquez ici, et pour Samode ici  // More pictures on our Facebook page: For Jaipur pictures click here, for Samode click here

English version:

To complete the Golden Triangle (New Delhi – Agra – Jaipur), we headed to Jaipur, the gateway to Rajasthan. We thought we did not get on the train in time because one of the many monkeys that swarm in the Agra railway station had taken refuge in the darkness of the stairs that lead to the platform. His cries made us go back and we found an alternate staircase.

The good meal served in the train helped us recover from our emotions, and was almost not spoiled by the concert of flatulences and burps from our neighbors!

We put our bags at the Pearl Palace Hotel, which even though it was nothing like a palace was superior to all the hotels we stayed in before!

In this city with pink walls (the color chosen by the Maharaja to welcome visitors), we visited the Hawa Mahal (palace of the winds), walked around the surrounding bazaars, and went to the Gem Palace, a treasure-trove of jewelery . Then we gave ourselves a little movie break in the Raj Mandir cinema, which was a great experience. The two sons of a jeweler of Jaipur, fans of cinema, had not skimped on the decoration, the whole forming a very rococo set. From the national anthem to the big public exclamations on a hindi background without subtitles, we had a great time!

There is a video of the national anthem here.

The next day, we took the road to Samode to visit the Palace. Samode palace is truly a palace; Inspired by Rajpoute and Moghole architecture and decoration, it was impressive by the fineness of the paintings, the work of the enamel and the glass mirrors effects.

Considering the few visitors, we had the delight to have the place for us. After this enchanted moment, we visited the Amber fort, more martial in its decoration. However, the nice work on the mirrors was visible again in the hall that was back then used for public hearings (Diwan-I-am). The monkeys are also part of the show, they jump from ramparts to scaffolding, and run everywhere when they are not busy nitpicking.

On the way back to Jaipur, short stop to contemplate the Jal Mahal, a palace on the water, open for weddings but closed to the public.

Jaipur being renowned for its textiles and weaving, we ended this day with a stop at a textile designer shop. Silk and cotton blends, pashminas (the hair of the beard or belly of the beast, extremely soft!), Kurta (tunics), trousers of all sorts (patiala, chudi dar, salwar, ali baba), the store was brimming with choice and you could easily spend several hours there, with a cup of tea offered by the house. The technique of printing on fabric with blocks of engraved wood was explained to us in pictures, and we finally gave in for a tablecloth! The pigments are all made from natural products (we did not get everything, but for instance the green comes from olives and spinach).

10 thoughts on “Jaipur, Samode, Ambert fort

  1. Very interesting!
    On se régale,on retrouve les images d’il y a 30 ans.
    bravo:vous êtes dans le “bain”:les singes,les flatulences…mais mieux,leur magnifique travail artisanal.
    Vivement la suite!

    Liked by 1 person

  2. Bravo pour ce magnifique carnet de route !

    Félicitations aux rédacteurs et photographes pour la qualité des articles et images… tout est tellement bien fait que cela nous rend forcément accros !…

    A très vite de lire la suite de vos découvertes et belles rencontres.

    Bisous

    Liked by 1 person

    1. Merci Alinou! en fait on paye un gars qui nous suit tous les jours pour ecrire les articles et prendre des photos. C’est un petit budget, alors on va peut etre commencer a s’y mettre nous memes. ahah, on rigole bien sur! merci pour ton commentaire, ca nous motive pour bien continuer. Gros bisous

      Like

  3. Attention les singes volent …
    Vrai de vrai, cela m’est arrivé !! c’était tout de même une banane.
    Vous êtes déjà fort bien acclimatés aux transports en commun… j’imagine mais peut être pas assez!!
    A vous lire
    Bien à vous deux.
    Merci.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s